novembre 4

Notre histoire unique et si merveilleuse

Nous nous sommes rencontrés pour la première fois en août 2000. J’avais alors 17 ans et lui 18. C’était une journée assez spéciale puisque nous nous sommes connu lors d’un baptème. Cette journée, nous l’avons passer ensemble, à rigoler, partager, discuter, nous avions craqué l’un sur l’autre. Forcément avant de se quitter Nous avons échangés nos numéros de téléphone. Puis ont commencé les échanges par messages, les appels les lettres. Nous tombions alors amoureux. 

Nous sommes restés 4 ans ensemble, 4 ans où jamais une parole plus haute que l’autre n’a été dite. 4 ans où nous nous sommes vu le plus régulièrement possible chaque mois le temps d’un week end, mais où chaque jour nous pensions à l’autre, où jamais on ne s’oubliais. Et puis lors des vacances, en aout et à noël nous faisions en sorte d’être ensemble.

Notre histoire unique et si merveilleuse

Ce ne fut pas facile, mais il fallait que chacun de nous pense aussi à ses études et ça a été chose faite. Malheureusement notre jeunesse et notre manque de maturité dû à notre jeune âge, nous à fait décider de se séparer malgré nos sentiments sincères envers l’autre, car il était pour nous alors à ce moment de notre vie impossible à notre sens impossible de concilier vie privée et vie professionnelle, il fallait faire un choix. Choix que nous regrettons tout deux encore aujourd’hui.

Je me souviens encore

Je me souviens encore de ces années et pour rien au monde je ne voudrais les oublier. Elles sont mon bonheur et l’ont toujours été. Il est resté là au fond de mon coeur, du jour où il a partagé ma vie il a eu sa place et ne l’a jamais quitté.

Et pourtant il a fallut faire fasse son absence. Lui si tendre et attentionné déjà à l’époque. Lui avec qui je me sentais si bien. Je l’aimais et il n’était plus là. Aujourd’hui encore alors que je vous livre ici un peu de moi, j’en pleure parce que cette partie de notre histoire, je ne l’accepte pas, je m’en veux tellement de ne pas avoir su résister et rester.

Vous me direz mais tu as eu 4 enfants, tu as donc bien construis ta vie et pour cela tu l’as oublié. Et bien non, jamais au grand jamais je ne l’ai oublié, chaque jour durant toutes ces années j’ai pensé à lui et j’appréciais ces messages que nous échangions à certains moments de l’année même si ils étaient simples. Il s’agissait simplement de voeux pour nos anniversaires, noël, nouvel an mais je les aimais tant. JAMAIS il n’a oublié mon anniversaire durant tout ce temps. Je ne l’ai réellement jamais oublié il était là au fin fond de mon coeur et j’aimais cette place qu’il avais toujours.

 

Malheureusement aucun de nous n’a fait le pas de revenir vers l’autre 

Sûrement pensions nous que nous ne pouvions pas revenir en arrière, tenter de rentrer et faire partie intégrante de la vie de l’autre. Pour ma part j’ai pensé que je l’avais perdu et que je n’avais pas su le retrouver après son voyage de formation à l’Ile de la Réunion où il a passé un an.

Et puis durant ce temps je me suis sentie abandonnée, oubliée. Pourtant je savais qu’il m’aimais, mais il était tellement pris par ses études. Il m’a beaucoup moins écris, appelé et ça je l’ai réellement pris pour un abandon. Aujourd’hui je sais qu’il ne m’a jamais oublié malgré tout.

Je m’en veux tellement de ne pas avoir eu le courage de revenir, tenter, m’exprimer. Pourquoi je ne lui ai pas dis combien je l’aimais et tout ce que j’étais prête à faire pour ne pas le perdre. Pourquoi je suis restée sur cette décision stupide que nous avons pris pourtant ensemble dans un bar resto Parisien. Et oui j’ai même les détails de ce week end en souvenir dans ma tête. J’aimerais pourtant oublier cette partie de notre histoire, peut être que ça faciliterais les choses pour ne plus m’en vouloir.

Notre stupidité nous a volé 14 ans de notre vie !!!

Aujourd’hui nous nous construisons de nouveau

Après ces années d’absence et alors que je suis séparée du papa de mes filles depuis 1 an 1/2, mon petit homme a fait ce pas. Oui oui il a finis par faire la démarche de me revoir. Autant vous dire que j’ai fait en sorte de pouvoir accepter sa demande car je tenais réellement moi aussi à le revoir.

Je crois qu’il était temps et que sous aucun prétexte je ne devais laisser passer cette chance. J’ai accepté, il est donc venu à la maison. Lors de ces retrouvailles, il a rencontré les filles dont il connaissais l’existence puisque 3 ans auparavant nous avions échangés quelques mails où je lui en avais parlé.

Je me souviens de ces retrouvailles, nous avons mangés tout les 6 , lui les filles et moi. Puis il fut l’heure de coucher les filles. Après cela, nous avons parlé, parlé parlé encore. Et puis, je me rendais compte que rien n’avais changé entre nous, nous retrouvions notre complicité, je retrouvais ma place contre lui, naturellement je cherchais ses bras pour comme je le dis « un câlin serré fort dans les bras ».

une nuit difficile

Nous nous sommes couchés à 1 ou 2H du matin. Il a dormi à la maison, dans le canapé. Dormir, fut un bien grand mot, puisqu’en réalité chacun de nous a eu du mal a trouver le sommeil. Chacun de nous espérait voir l’autre arriver pour qu’il s’allonge, là, à nos côtés mais aucun de nous n’a osé. Nous étions encore remplis de peur et d’interrogations.

Le lendemain il fallait de nouveau se séparer, mais nous avons continuer à échanger par messages.

Et puis est venu l’été

Je suis descendue 15 jours chez lui, de nouveau notre complicité était là, nous avons beaucoup discuté, nous avions besoin l’un et l’autre d’explications et de réponses. Mais de nouveau nous étions ensemble, un amour fragile car nous avions un passé commun puis séparé.

Nous en avons alors bouffer du train, des temps d’absence avant que l’on n’emménage ensemble. Mais je suis tellement heureuse que cela soit arrivé.

1 an après nos retrouvailles, nous avons emménagés ensemble. Comme une évidence j’ai choisis de quitter la région parisienne et de venir m’installer avec lui et les filles en région PACA. C’est un choix que je ne regrette pas, nous aimons toutes (les filles comme moi) cette nouvelle vie.

Notre amour aujourd’hui est grand et plus fort que jamais

Notre amour aujourd’hui est fait de complicité, de tendresse, d’accord et d’harmonie. Il est symbiotique et fusionnel. Encore une fois, il n’existe pas un mot plus haut que l’autre. Nous avons besoin de l’autre pour être bien, l’absence est souvent insoutenable, mais nous faisons avec tout en ayant hâte de se retrouver. La plupart du temps nous pensons à la même chose en même temps, comme mon petit homme le dis nous sommes connectés en « wifi ».

Vous allez penser que cet amour symbiotique et fusionnel, est sûrement toxique. Mais non il ne l’est en aucun cas car pour autant nous avons gardé chacun nos occupations, nos amis et notre liberté.

Je n’y croyais pas

Non je ne croyais pas que l’âme soeur existait vraiment mais aujourd’hui j’en suis convaincu.

Nous avons tout deux cette immense envie de faire ce voyage ensemble, partager les bons et mauvais moments.  Envisager des choses que sûrement jamais nous aurions envisagé seul. Nous avons envie de découvrir ensemble de nouvelles choses, de nouvelles personnes, de nouveaux endroits.

On se connaît si bien que l’on est capable de savoir ce que l’autre va penser, ou ce dont il va avoir envie (notre petit wifi à nous). Ensemble nous sommes plus fort, car nous avons chacun le soutien de l’autre pour nous booster et nous donner confiance. Mon petit homme m’apaise, me fait me sentir en sécurité et m’apporte toute la tendresse dont j’ai besoin, et je fait tout ce que je peux pour lui apporter moi aussi tout cela.

Et puis enfin et surtout nous nous comprenons sans aucun efforts, nous savons lorsque l’autre va pas et nous prenons soins d’apporter alors encore plus notre présence.

Il est là et je tiens à le garder.

Oui je tiens à le garder. Plus jamais je ne le quitterais et l’abandonnerais je l’aime trop pour cela. Il est ma vie mon bonheur, mon avenir.

Comme dis Amir dans sa chanson « mon évidence, Mon sourire, ma carte chance »

Alors je lui ai dis et je le redis et redirais toujours. Je l’aime je veux être sa femme, sa compagne, son amie, son pilier, sa force, son avenir.

Je l’aime plus que tout au monde, et maintenant je ferais tout pour le protéger et protéger notre amour, je ne le laisserais plus jamais sortir de ma vie.

Voilà pour la première fois je vous ai livré un bout de moi comme jamais je l’ai fait. Ces mots étaient importants, même si ils m’ont fait verser des larmes, ils sont nécessaires pour moi, pour lui, pour être en paix avec le passer et plus serein pour l’avenir.

 

Mon chéri à tout jamais je t’aime

 

N’oubliez pas de commenter les articles sur le blog

Cela le fait vivre et me permet de voir que vous lisez 🙂

à Bientôt


Étiquettes : , , ,
Copyright 2019. All rights reserved.

Ecrit 4 novembre 2019 par Mamande4filles dans la catégorie "Ma vie ma famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.